Pour estomper les rides et afficher un visage d’apparence plus jeune, de plus en plus de personnes ont recours aux injections de type Botox. En effet, grâce à la toxine botulique, une protéine purifiée injectée sous la peau, les muscles superficiels du visage se détendent, ce qui atténue très efficacement les rides et les ridules. Malgré tout, de nombreux mythes circulent toujours au sujet des injections de toxine botulique. Afin d’y voir plus clair, démêlons le vrai du faux à propos de cette procédure rajeunissante sans chirurgie.

1. « Le Botox crée une dépendance et, de toute façon, il est impossible de revenir en arrière. »

Que l’on se rassure tout de suite : les injections de toxine botulique ne créent aucune dépendance physique. Et, comme les résultats apparaissent graduellement et durent de 4 à 6 mois, il est toujours possible de revenir en arrière. Toutefois, comme l’effet obtenu est souvent des plus intéressants, il est possible d’y prendre goût et de vouloir recommencer la procédure quelques mois plus tard.

2. « Les injections de toxine botulique sont réservées aux plus de 40 ans. »

Il est vrai que le Botox a depuis longtemps fait ses preuves en matière de correction des rides déjà bien établies. Cependant, puisque la toxine botulique est aussi particulièrement efficace sur les rides d’expression, on peut sans problème y recourir dès le début de la vingtaine, question d’arborer un visage aux traits plus détendus. On peut aussi utiliser le Botox à titre préventif, par exemple si les rides profondes touchent beaucoup de personnes dans notre famille. Bref, il n’y a pas d’âge idéal pour commencer à recevoir ce type d’injections.

3. « Il n’y a qu’à regarder les vedettes pour comprendre que ça fige le visage. »

Il y a quelques années, on pouvait en effet constater que les injections de toxine botulique donnaient parfois au visage une apparence figée, surtout chez les vedettes hollywoodiennes. Toutefois, cette époque est révolue, et ce, grâce à l’évolution des techniques d’injection et au dosage adéquat de la quantité de toxine utilisée. De plus, afin de s’assurer d’un résultat subtil et naturel, il est recommandé d’opter pour une clinique dotée d’un médecin expérimenté en la matière qui prendra le temps de bien définir nos besoins.

4. « Se faire injecter quelque chose dans le visage, c’est forcément douloureux, voire dangereux. »

Comme les injections sont effectuées au moyen d’une très fine aiguille, elles ne sont pratiquement pas douloureuses. Qui plus est, selon le degré de sensibilité de la peau, on peut appliquer une crème anesthésiante sur les zones à traiter afin de réduire l’inconfort. Côté sécurité, lorsqu’elles sont pratiquées par un médecin compétent, les injections de type Botox ne représentent aucun danger pour la santé puisque la toxine n’est utilisée chaque fois qu’en très petite quantité.

Somme toute, les injections de toxine botulique comportent de nombreux avantages et demeurent parmi les procédures rajeunissantes les plus sécuritaires. Vous souhaitez donner à votre visage un regain de jeunesse? Pour connaître les traitements proposés et faire un choix avisé, consultez notre guide pour rajeunir sans chirurgie.

CINQSENS-CTA-traitement-cellulite

Share This