//

Lorsqu’on souhaite stimuler la régénération des cellules cutanées afin d’afficher une plus belle peau, la photobiostimulation représente une option non invasive et sécuritaire. Ce traitement, qui utilise la technologie brevetée de la lumière DEL (diode électroluminescente), a d’abord été développé pour accélérer la cicatrisation des plaies des astronautes de la NASA. Comme les résultats se sont avérés très intéressants, la communauté scientifique a, au fil des années, multiplié les études cliniques et trouvé de nombreuses applications à la photobiostimulation. Voyons pourquoi cette technologie s’avère un complément idéal aux différentes procédures utilisées en médecine esthétique.

Les avantages de la photobiostimulation

Grâce à la diffusion dans les tissus cutanés de faisceaux lumineux de quatre longueurs d’onde différentes (lumière bleue, verte, jaune ou rouge), la photobiostimulation propose une solution rapide et non douloureuse à différents problèmes de peau tels que l’acné, les taches pigmentaires, les rougeurs et le manque de fermeté. En effet, la lumière DEL stimule l’activité cellulaire cutanée, relance la production de collagène et d’élastine et active le processus naturel de réparation de la peau, et ce, sans risque de brûlure. Elle est donc efficace autant sur la rosacée que sur les taches brunes causées par les changements hormonaux. De plus, comme la photobiostimulation favorise aussi la cicatrisation, on peut y avoir recours pour réduire l’apparence des vergetures après une grossesse de même que pour accélérer la cicatrisation suite à une intervention chirurgicale ou une brûlure. En prime, selon de récentes études, elle pourrait même avoir un effet positif sur l’humeur!

Le déroulement d’un traitement à la lumière DEL

Pour obtenir des résultats visibles au moyen de la photobiostimulation, il est recommandé d’opter dès le départ pour une cure de 20 séances avec le Soli-Tone 2500. Les 10 premières séances sont effectuées à raison de 3 fois par semaine, le tout dans le but de stimuler de façon intensive les cellules cutanées. Les 10 autres séances, quant à elles, ont lieu une fois par semaine. Par la suite, seulement 4 séances par années sont nécessaires afin de maintenir les résultats obtenus durant la cure. La procédure est très sécuritaire puisque, excepté la grossesse, il n’existe à peu près pas de contre-indications à la photobiostimulation. Et, comme les séances avec le Soli-Tone 2500 ne causent aucune douleur, elles représentent un moment idéal pour prendre du temps pour soi et se détendre. Enfin, la cerise sur le sundae avec la photobiostimulation, c’est que, plus on y a recours, plus on aide les cellules cutanées à renouer avec leurs fonctions naturelles et à se réparer d’elles-mêmes. On comprend donc pourquoi cette technologie est idéale pour maximiser les bienfaits de pratiquement toutes les procédures utilisées en médecine esthétique. Plutôt intéressant, n’est-ce pas?

Vous souhaitez, vous aussi, améliorer l’apparence de votre peau ou en corriger certaines imperfections? Consultez notre guide comparatif sur les soins du visage non chirurgicaux. Vous y trouverez une panoplie de judicieux conseils!