//

Une émotion forte ou un plat un peu trop épicé rend à tout coup vos joues écarlates? Comme de nombreuses autres personnes, vous avez des rougeurs au visage et vous aimeriez bien vous en débarrasser ou, du moins, les estomper. Sachez que c’est tout à fait possible. Mais, avant toute chose, il est important de comprendre ce qui est à l’origine de ce problème et de connaître les différents types de rougeurs. Faisons le tour de la question.

Les causes des rougeurs au visage

Les rougeurs au visage sont pratiquement toutes causées par un problème au niveau de la microcirculation sanguine. Sous l’effet de divers facteurs tels que les écarts de température, la consommation d’alcool ou de mets épicés, le stress ainsi que l’exposition au soleil, les capillaires sanguins du visage se contractent ou se dilatent, provoquant l’apparition de rougeurs intermittentes. Au fil du temps, ces petits vaisseaux ont tendance à devenir de moins en moins élastiques, ce qui peut mener à des rougeurs permanentes. Les personnes à la peau fine et au teint clair sont naturellement plus prédisposées à développer des rougeurs au visage que celles dont le teint est foncé et la peau plus épaisse. L’hérédité a aussi son rôle à jouer; si votre mère rougit facilement, il est fort probable qu’il en soit de même pour vous.

Les différents types de rougeurs

Il existe 4 principaux types de rougeurs au visage. Les différencier permet de mieux les atténuer.

  • L’érythème : c’est une rougeur passagère causée par un facteur externe comme le soleil, une émotion forte ou un verre de vin rouge. Elle disparaît d’elle-même après quelques minutes ou quelques heures, une fois que les capillaires sanguins sont revenus à leur état normal.
  • L’érythrose : cette rougeur, souvent présente sur les joues, est diffuse, mais ne disparaît jamais. C’est en quelque sorte un érythème permanent. L’érythrose peut aussi provoquer une sensation de chaleur sur la zone atteinte.
  • La couperose : en plus de la rougeur diffuse permanente, une peau atteinte de couperose laisse voir à sa surface de petits capillaires sanguins dilatés. On retrouve la couperose le plus souvent sur les joues, le nez, le front et le menton.
  • La rosacée : on la classe dans une catégorie à part, car la rosacée est une affection inflammatoire chronique de la peau qui touche plus de femmes que d’hommes. Une peau atteinte de rosacée présente, en plus des rougeurs permanentes, des boutons rouges ou blancs (sans présence de points noirs) qui ne doivent pas être confondus avec de l’acné. À son stade le plus avancé, la rosacée peut causer des gonflements ou des boursouflures sur certaines parties du visage. La rosacée ne se guérit pas, mais on peut en atténuer les symptômes.

Les façons d’atténuer les rougeurs au visage

Comme pour bien d’autres problèmes cutanés, l’adoption et le maintien de bonnes habitudes de vie (bien manger, ne pas trop consommer d’alcool ou de mets épicés, protéger la peau du soleil et des écarts brusques de température tout comme éviter les sources intenses de stress) vont aider à prévenir l’apparition des rougeurs. Si toutefois les rougeurs sont déjà permanentes, vous pouvez opter pour des traitements de photorajeunissement IPL ou de photobiostimulation en clinique d’esthétique afin d’en réduire au maximum l’apparence. Sans douleur et tout à fait sécuritaires, ces traitements vous offrent des résultats rapides et durables. Côté produits de soin, assurez-vous de choisir une gamme contenant des actifs adaptés aux peaux à rougeurs diffuses comme les produits biologiques Luzern ou la gamme à base d’ingrédients naturels Babor. Une excellente façon d’améliorer la microcirculation et de protéger les petits capillaires sanguins.

Pour plus de détails sur les technologies capables d’atténuer les rougeurs au visage, n’hésitez pas à télécharger votre guide comparatif gratuit des solutions photorajeunissantes.

 

Guide comparatif des soins rajeunissants du visage