//

Rares sont les gens qui, à un moment ou l’autre de leur vie, n’ont jamais vu apparaître de vilaines taches brunes sur la peau de leur visage ou de leur décolleté. En effet, les taches pigmentaires représentent un problème fréquent pour beaucoup d’entre nous. Et, même si l’exposition au soleil en est souvent la principale responsable, d’autres facteurs peuvent causer l’hyperpigmentation de notre peau. Voyons ce qui se cache derrière nos taches brunes au visage ainsi que les façons de les prévenir et de les estomper.

L’origine des taches brunes au visage

Les taches pigmentaires sont causées par une hyperproduction de mélanine, le pigment qui donne à la peau sa coloration. Mais, à part l’abus de soleil, qu’est-ce qui déclenche ce dérèglement? Voici 4 types de taches brunes au visage dont l’origine est différente :

  • Les lentigos solaires : ces taches souvent foncées sont directement causées par une trop longue exposition au soleil. Elles peuvent apparaître à n’importe quel âge chez ceux qui y sont génétiquement prédisposés;
  • Les taches de vieillesse : au fil du temps, notre peau est de moins en moins en mesure de lutter efficacement contre les rayons UV. C’est alors que ce type de taches peut se manifester. Contrairement aux lentigos solaires, les taches de vieillesse n’apparaissent pas rapidement après une exposition solaire. Elles se développent plutôt de façon graduelle sur les zones qui ont pris le plus de soleil au cours de notre vie;
  • Les taches hormonales : les changements hormonaux subis lors de la grossesse, de l’allaitement et de la ménopause, tout comme la prise de contraceptifs oraux, peuvent provoquer des taches brunes au visage. Le mélasma, mieux connu sous le nom de masque de grossesse, en est un bon exemple. Même si le soleil n’est pas à l’origine des taches hormonales, il peut faire en sorte que ces dernières deviennent plus foncées;
  • Les taches causées par l’acné : les cicatrices d’acné sont souvent plus foncées que la peau qui les entoure. En fait, si une lésion acnéique est exposée au soleil avant d’être parfaitement guérie, il y a de fortes chances pour qu’une hyperpigmentation s’y développe.

Comment les prévenir et les estomper?

C’est indéniable : le soleil, que son action soit directe ou indirecte, entre en ligne de compte dans tous ces types de taches brunes. La meilleure façon de prévenir les taches pigmentaires restera donc toujours l’application d’une protection solaire à large spectre (contre les UVA et les UVB) avant de mettre le nez dehors, et ce, été comme hiver. Toutefois, si des taches sont déjà présentes sur la peau, il demeure possible de les atténuer grâce à des traitements de photorajeunissement BBL, une technique de pointe qui uniformise le teint au moyen de la lumière pulsée.

Lorsqu’il est question d’hyperpigmentation cutanée, le plus tôt est le mieux! À vrai dire, une tache traitée dès son apparition est plus facile à estomper qu’une tache bien installée. Sans compter qu’une tache déjà en place risque de se multiplier d’année en année sous l’effet de l’âge, de l’exposition solaire ou des hormones. Éclaircir rapidement et en toute sécurité les taches brunes avec des séances de photorajeunissement BBL et toujours protéger minutieusement du soleil la peau du visage et du décolleté, voilà la clé du succès pour tenir l’hyperpigmentation à distance.

Pour d’autres trucs qui vous aideront à afficher un teint éclatant et uniforme, téléchargez gratuitement votre guide beauté.